Notre site utilise des témoins pour améliorer votre expérience. Pour plus d'informations sur notre politique relative aux témoins, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

10 conseils pour soulager l’anxiété pour vous-même et vos employés

Editorial Team

10 min read
Propriétaire de café regardant sur le côté

L’année 2020 a été une bataille difficile qui a mis à mal notre santé mentale. La plupart des gens n’ont eu d’autre choix que de s’adapter à de nouvelles habitudes de vie, y compris des changements dans la garde des enfants, l’éducation, l’emploi et la vie sociale. Ces changements brusques ont contribué à une augmentation des problèmes d’anxiété et de dépression chez les Canadiens. Avec autant de personnes touchées par la COVID-19, il est fort possible que vous ou au moins l’un de vos employés connaisse également des difficultés.

Share:

Impact de la COVID sur la santé mentale

Avant la pandémie, 1 Canadien sur 5 a souffert de santé mentale. L’avènement de la COVID-19 et les arrêts qui en résultent ont augmenté ces chiffres. En effet, un récent sondage de Statistique Canada a révélé que 39,5 % des gens estiment que leur santé mentale est pire qu’avant la pandémie, les 15 à 24 ans étant les plus touchés par la crise. L’Association canadienne pour la santé mentale a constaté que 77 % des adultes ont déclaré ressentir des « émotions négatives » en raison de la pandémie, les réponses les plus courantes mentionnaient l’inquiétude ou l’anxiété, l’ennui, le stress, la solitude ou l’isolation, et la tristesse.

La pandémie et les fermetures qui ont suivi ont laissé des traces, et c’est le moins que l’on puisse dire, dans le monde du travail. Le lieu de travail a fondamentalement changé, et nombreux sont ceux qui trouvent que leurs journées de travail ont un aspect et une ambiance un peu différents.

Prenez le travailleur de bureau traditionnel, par exemple. Avec de nombreux employés travaillant à domicile, une étude récente a révélé que la durée moyenne de la journée de travail a augmenté de 48,5 minutes. De plus, les fermetures liées à la COVID-19 ont vu les échanges de courriels augmenter d’environ 5 %. Le nombre de réunions quotidiennes par personne a augmenté de près de 13 %, et le nombre moyen de participants à la réunion a augmenté de près de 14 %. En revanche, la durée moyenne des réunions a diminué d’environ 20 %

Et, bien que le travail à domicile ait aidé de nombreuses organisations à maintenir leur productivité pendant la fermeture, les travailleurs ont plus de mal à rester concentrés dans les réunions virtuelles et à jongler avec les distractions du travail à domicile, en particulier les parents qui travaillent. 

Les finances, la perte d’emploi et la santé sont en tête de liste des préoccupations des travailleurs, puisque 207 000 Canadiens ont perdu leur emploi au cours du seul mois d’avril 2021. De nombreux travailleurs exerçant actuellement un emploi luttent encore contre l’anxiété liée à la COVID-19, que ce soit pour eux-mêmes ou pour leurs proches plus vulnérables.

Hausse des niveaux d’anxiété

Les parents qui travaillent sont confrontés à des problèmes de garde d’enfants, à des pressions liées à l’apprentissage numérique et à un chemin peu clair vers la réouverture des écoles. De nombreux employés sont confrontés à un avenir incertain dans un marché répondant à des demandes changeantes. Et les chefs d’entreprise ont du mal à tracer la voie à suivre pour leur entreprise et leurs employés. Voilà la « nouvelle normalité » et, avec elle, de nouvelles inquiétudes.

Aujourd’hui, plus que jamais, le maintien de la santé mentale est une stratégie de survie cruciale pour les chefs d’entreprise, en particulier les propriétaires de petites entreprises. La gestion de l’anxiété, du stress et même de la dépression sur le lieu de travail est devenue une composante essentielle de la gestion d’une entreprise. 

Que peuvent faire les dirigeants de petites entreprises comme vous pour préserver leur propre santé mentale et celle de leurs employés? Voici cinq façons de réduire votre anxiété et celle ed vos employés.

Cinq conseils pour prendre soin de soi

Pour aider votre entreprise et vos employés, vous devez vous-même être en forme. Réduire le stress, l’anxiété et la dépression potentielle est essentiel pour vous en tant que propriétaire de petite entreprise. Voici cinq façons de maintenir votre santé mentale pendant cette période de transition.

1. Souvenez-vous de vos objectifs. N’oubliez pas ce qui vous a conduit ou inspiré à ouvrir votre entreprise. Cet objectif est-il toujours adapté à un marché post-COVID-19? Si ce n’est pas le cas, il est peut-être temps d’envisager de sortir du cadre dans lequel vous et votre entreprise avez travaillé. Beaucoup de changements ont été forcés pour les entreprises et leurs dirigeants. C’est le moment d’être courageux et d’apporter les changements dont vous avez besoin pour préserver votre santé et votre bien-être mental.

2. Classez les tâches par ordre d’importance. Soyez impitoyable en supprimant les choses qui ne sont pas essentielles à votre bien-être, à celui de votre famille ou à celui de votre entreprise. Désencombrez votre esprit, votre temps et votre entreprise lorsque vous le pouvez. N’ayez pas peur d’admettre que vous ne pouvez pas tout faire et que vous n’avez pas besoin d’être le meilleur dans tous les domaines. Concentrez-vous plutôt sur les choses qui sont fondamentalement importantes pour vous et exploitez vos capacités naturelles. Par exemple, si vous n’êtes pas naturellement un chef, ne vous inquiétez pas pour le repas familial. Commandez et concentrez-vous plutôt sur la compagnie et la conversation.

3. Soulagez vos craintes financières. Profitez des ressources disponibles pour vous aider, vous et votre entreprise, à surmonter les difficultés financières. Sachez que les ressources varient d’une province à l’autre et sont en constante évolution. Gardez donc un œil sur le Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19, afin de connaître les dernières mises à jour concernant le soutien aux petites entreprises. Consultez votre gouvernement provincial pour voir ce qui est offert aux entreprises locales.

4. Prenez du temps pour vous. S’il y a jamais eu un moment pour se faire plaisir, c’est maintenant. Lorsque vous commencez à ressentir le stress de la journée, faites une promenade ou une pause. Prenez du temps pour vous. Soyez prêt à jeter un regard neuf sur votre santé mentale et à découvrir les schémas de pensée, les comportements et les habitudes qui peuvent vous rendre la vie un peu plus difficile qu’elle ne doit l’être.

5. Restez en contact avec vos amis, votre famille et votre tribu professionnelle. Les fermetures, les quarantaines et l’éloignement social peuvent avoir des conséquences néfastes sur les relations et provoquer un sentiment d’isolement. Assurez-vous donc d’entrer en contact avec ceux qui vous inspirent, qui se soucient de vous et qui vous soutiennent. Évitez de trop vous replier sur vous-même en restant centré sur les réalités, les tendances et les communautés qui vous entourent. 

Cinq façons de prendre soin de vos employés

Quelques changements simples peuvent contribuer à préserver la santé mentale de vos employés. Jetez un coup d’œil à ces cinq idées, pour commencer.

1. Écoutez votre personnel par le biais de conversations individuelles, d’enquêtes anonymes ou d’appels d’équipe, afin de comprendre leurs préoccupations et ce qui pourrait les rendre anxieux. Vos employés ont certainement des problèmes et des soucis individuels à gérer. Faites-leur savoir que vous êtes disponible non seulement pour écouter ce qu’ils ont à dire, mais aussi pour faire ce que vous pouvez pour alléger les pressions inutiles sur le lieu de travail.

2. Envisagez de mettre à jour les rôles et les responsabilités pour tenir compte des changements sur le lieu de travail. Qu’il s’agisse d’un restaurant traditionnel qui s’est reconverti en restaurant à emporter, d’un magasin qui a fermé ses locaux et s’est lancé dans la vente en ligne ou d’un salon de coiffure qui sert ses clients tout en appliquant la distanciation sociale, presque toutes les entreprises ont dû faire face au changement. Cela signifie que les rôles et les responsabilités qui ont déjà fonctionné peuvent ne pas fonctionner maintenant. Aidez à soulager l’anxiété parmi vos travailleurs en ajustant vos attentes en matière de rendement, de rôles ou de responsabilités assignées pour répondre aux exigences de la « nouvelle normalité ». 

3. Faites de l’autosoin une priorité pour aider les employés à se sentir bien dans leur tête. Faire quelques changements pour le bien de vos employés n’a pas à être compliqué. Il s’agit peut-être de prévoir une couverture supplémentaire afin que votre équipe puisse prendre une pause rapide au moment le plus intense de la journée. Ou peut-être qu’il s’agit d’un endroit tranquille où les employés peuvent aller lorsqu’ils se sentent dépassés. Peut-être qu’il s’agit d’un congé mensuel pour une activité de bien-être, comme visiter un médecin, un spa ou un thérapeute. En faisant preuve d’un peu de créativité, vous pourriez obtenir des résultats importants en termes de satisfaction et de bien-être des employés. 

4. Créer un environnement de travail flexible qui tienne compte des changements dans la vie professionnelle et personnelle induits par la COVID. Pensez, par exemple, à la manière de prendre en compte les parents qui travaillent et dont les enfants sont scolarisés à la maison. Peuvent-ils travailler à domicile? Pouvez-vous aménager les horaires de travail pour permettre une demi-journée à la maison et le travail le soir lorsque les enfants ont fini leurs devoirs? Il s’agit ici d’être conscient des préoccupations qui accaparent le temps et l’attention de vos coéquipiers, et de faire preuve de créativité pour répondre à ces préoccupations.

5. Exprimez votre reconnaissance et créez une culture de la gratitude. Reconnaissez et remerciez vos employés pour la façon dont ils contribuent à la survie de votre entreprise. De nombreuses entreprises ont fermé leurs portes, certaines définitivement. Garder une entreprise à flot est le résultat d’un excellent travail d’équipe. Alors, célébrez l’engagement, la créativité et la résilience que votre équipe a démontrées pendant la pandémie. 

Aller de l’avant

En tant que propriétaire d’entreprise, il est compréhensible de ressentir un certain niveau de stress ou d’anxiété en ce moment. Vous êtes loin d’être seul. Cependant, vivre dans un état de stress ou d’anxiété croissant peut avoir une incidence sur votre santé et les personnes qui vous entourent. N’oubliez pas, maintenant plus que jamais, de prioriser votre bien-être mental. 

Avertissement : Le contenu fourni dans ce blogue est fourni à titre informatif seulement. Aucune disposition des présentes ne doit être interprétée comme un conseil médical. Veuillez vous reporter à www.canada.ca/fr/sante-canada.html et www.who.int pour obtenir de plus amples renseignements sur le coronavirus et la COVID-19, et les mesures que vous pouvez prendre pour atténuer les risques connexes.

Choose your country